Menu

02 97 84 95 07

Sud-ouest

Historique

Planté dans la région par les Romains et les Gaulois, le vignoble du Sud ouest était propice à la culture avec un climat tempéré et océanique et de bonnes voies fluviales (la Garonne) pour le commerce. La Christianisation de la région aida au développement du vignoble notamment grâce à l’implantation d’abbaye et de monastère le long du fameux chemin de Compostelle. Par la suite avec les invasions des Maures et des Vicking vers le VIIIe siècle, le vignoble perdit beaucoup de vigne.

Ensuite la grande rivale de ces vins fût Bordeaux, notamment lorsque Henri III en 1241, mit le « Privilège » de Bordeaux en place, ce qui permit au Bordelais de limiter la vente et l’afflux de vin du Sud-ouest passant par leur port. Henri IV (originaire de Pau), au XVIe siècle, contourna un moment cette loi en autorisant la vente de vin à Bayonne aux pays étrangers, les vins de Tursan ont été notamment privilégiés. Ce n’est qu’en 1773 sous Louis XVI que ce fameux privilège s’arrêta. Les vins de la région prennent le nom de « vin du haut pays » et par la suite le nom des ports d’expédition comme Cahors, Bergerac…

Une baisse de qualité va se faire sentir lorsqu’on demanda au vignoble de produire des vins de « masses » pour les ouvrier, puis vient le Phylloxéra (insecte qui détruisit l’ensemble du vignoble Français) à la fin du XIXe siècle qui anéantira le territoire.

C’est seulement après le gel de 1956 qui détruisit encore une fois une grande partie des ceps de la région, que seul les plus motivés continuèrent la viticulture, ce qui favorisa la résurrection et la monté en qualité des vins.

Terroirs et appellations du sud-ouest

Le vignoble du Sud-ouest est un véritable confettis dispersé entre Bergerac, Bayonne, Agen, Montauban et Albi. Le climat va d’océanique avec les appellations Irouléguy, Tursan, à méditerranéen avec les appellations Gaillac ou Fronton. Le relief influence aussi beaucoup le climat avec la proximité des Pyrénées (Madiran, Jurançon) et du Massif centrale (Cahors, Marcillac).

Répartis sur 12 départements et 57500 ha en AOC et AOP, le vignoble propose une très grande variété de vins. Principalement on retrouve des terroirs argilo-calcaire, de sables fauves, galets et calcaire gréseux.

Cépages

On produit dans cette région des vins rouges, blanc secs, moelleux, rosé, effervescent et eau de vie (Armagnac). Voilà une région hors normes au sujet de la quantité de variété de cépages présents, notamment endémiques à cette région. Une des explications est que les pèlerins de Compostelle rapportèrent des cépages au cours de leurs voyages, notamment d’Espagne et disséminèrent des ceps jusqu’en Loire.

Effectivement on trouve 60 cépages différents qui vont du malbec ou côt (cahors) en passant par la négrette (Fronton), le fer servadou, le duras, le manseng, le loin de l’oeil, le tannat…

Voir nos vins du Sud-ouest

Autres régions viticoles