Menu

02 97 84 95 07

Provence

Historique de la Provence

Son histoire se confond avec celle du Rhône, car c’est dès l’arrivée des Phocéens (600 ans avant JC) à Marseille que les premières vignes furent plantées dans la région. Les Grecs colonisèrent tout le littoral Provençal. Les Romains développèrent par la suite la culture de la vigne dans la Provincia Romana: la Provence.

Après la chute de l’Empire Romain, l’Eglise avec des abbayes comme celles de Saint-Victor à Marseille, Saint-Honorat sur les Iles de Lérins en face de Cannes, Saint-Pons à Nice et du Thoronet dévelloppent la viticulture du V ème au XII ème siècle. Ils produisirent du vin pour les besoins monastique mais aussi à des fin commerciale car la vente de vin rapporte de l’argent à l’Eglise. Par la suite, les nobles et les puissants du Royaume dessinèrent le paysage viticole Provençal que l’on connaît encore aujourd’hui.

Fin XIXe, la région est aussi atteinte par la crise du Phylloxera (insecte qui détruisit presque la totalité du vignoble Français) qui sera dévastatrice. Le vignoble sut se relever au XXe siècle par l’apparition des caves coopératives et des réglementations de l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine) et des premières AOC des 1935 (Bandol, Cassis et Palette).

Terroir et appellations

Un climat méditerranéen chaud, sec et ensoleillé en font une région propice à la viticulture malgré de violentes précipitations au courant de l’année. Le sol est bien drainé et pauvre du fait du manque hydrométrique.

On peut séparer deux ensembles géologiques :

  • Le calcaire au Nord et à l’Ouest de l’appellation avec de beaux reliefs comme la montagne sainte victoire et le massif de la sainte beaume ou les gorges du Verdon.
  • Le cristallin, plus à l’Est, face à la méditerranée avec ses reliefs plus souple et moins haut, ces petits arbuste et forêt littoral et entre Saint Tropez et Cannes, des petites percée de sol volcanique du au massif de l’Esterel.

Le vent dominant (comme dans le Rhône) est le Mistral qui apporte fraîcheur et prévient les maladies dût à l’humidité.

Cépages

Dans cette région, on retrouve certains cépages déjà présent en vallée du Rhône, mais également, quelques uns plus uniques :

  • En rouge : le Carignan, le Mourvèdre, le Cinsault, le Tibouren, la Syrah, le Grenache, le Cabernet sauvignon.
  • En blanc : l’Ugni blanc, la Clairette, le Rolle (ou Vermentino), le Sémillon et certains vignerons utilisent également un cépage rare, le Carignan Blanc.
  • Le Cinsault est surtout utilisé dans cette région pour produire les fameux rosés de Provence. Le Mourvèdre est le cépage roi de l’appellation Bandol en rouge, qui donne des vins riche et complexe.

Voir nos vins de Provence

Autres régions viticoles