Menu

02 97 84 95 07

Bordeaux

Historique du bordelais

Le vignoble bordelais débute au 1er siècle de notre ère, à l’époque Gallo-romaine. On y installe un cépage importé et très résistant, le « Biturica » qui sera l’ancêtre de l’actuel Cabernet. Pendant les 3 siècles qui suivirent, le commerce du vin avec tout son lot d’artisanat enrichit la ville de Burdilaga, future Bordeaux.

Mais la principale croissance se situera au XIIème siècle lorsqu’Aliénor d’Aquitaine se mariera avec le futur Henri II, roi d’Angleterre. La disposition de la ville et la puissante flotte Anglaise vont considérablement développer le commerce à Bordeaux. Les Anglais apprécient beaucoup le « Clairet », un vin assez clair produit à l’époque dans la région, suffisamment pour faire exploser les ventes et inciter les vignerons locaux à planter et assainir des marais pour étaler les exploitations.

Vient ensuite les Hollandais au XVIIème et XVIIIème siècle qui inciteront les Bordelais à créer des vins plus denses et de meilleurs qualités. Ils développèrent également les eaux de vie de Cognac. C’est à cette époque qu’apparaissent les premières bouteilles en verre et scellées.

En 1855, le fameux classement des vins de Bordeaux figera les 4 (puis 5) premiers grands crus, puis les seconds grands crus, les troisièmes…

Terroirs et appellations

Situé dans le sud-ouest de la France, en bordure de l’Atlantique, et exactement à mi-chemin entre le pôle nord et l’équateur, le vignoble de Bordeaux couvre l’ensemble du département de la Gironde. Trois axes fluviaux délimitent le vignoble : la Dordogne, la Garonne et la Gironde. Cela crée ainsi des conditions propices à la culture de la vigne avec un climat océanique tempéré.

On y trouve :

  • La rive gauche de la Gironde et de la Garonne, avec le Médoc et le Haut-Médoc au nord, les Graves au sud et les Sauternes à la pointe sud.
  • La zone entre la Garonne et la Dordogne, avec les Premières-Côtes-de- Bordeaux, le long de la Garonne, les Entre-Deux-Mers au centre, les Sainte-Foy-Bordeaux à l’Est, les Loupiac et Saint-Croix-Du-Mont au Sud et les Graves-de-Vayres au Nord.
  • La rive droite de la Gironde et de la Dordogne, avec le Blayais et Bourgeais
    au nord, une zone produisant des appellations Bordeaux au centre, les Pomerol, les Côtes de Fronsac, les St-Emilion et les Côtes-de-Castillon au sud.

Cépages

Pour les vins rouges on y trouve principalement deux cépages:

  • Le Merlot (surtout présent sur la rive droite) donne des vins plus souples, sur le fruit.
  • La Cabernet (présent en majorité sur la rive gauche) qui donne des vins plus structurés avec plus de tannins.

Ensuite, dans les rouges, on peut trouver dans les assemblages:

  • Du « Petit verdot » présent dans le Medoc qui apporte un peu plus de structure à l’ensemble.
  • Du « Malbec » qui apporte également de la densité au vin. On l’appelle également « Côt » dans la vallée de la Loire
  • Du « Cabernet Franc » surtout présent sur la rive droite en accompagnement du Merlot, il apporte finesse et complexité.

Pour les blancs, Sauvignon et Sémillon se font la part belle des assemblages, notamment dans les liquoreux et de la Muscadelle de façon plus anecdotique.

Voir nos vins de Bordeaux

Autres régions viticoles